Le non-respect des exigences d'installation d'une chaudière à gaz dans une maison privée risque de faire face à un certain nombre de problèmes graves. De telles violations sont très probablement à l'origine d'un incendie, d'une explosion, d'un empoisonnement au monoxyde de carbone, d'un fonctionnement incorrect et non économique de l'équipement. En raison d'incohérences, le service de gaz est garanti de refuser de connecter et de mettre en service la chaudière. Après avoir lu ce document, vous pouvez vous protéger des problèmes ci-dessus.

Règles et règlements pour l'installation d'une chaudière à gaz dans une maison privée

Dispositions réglementaires et documentation de conception

Absolument toutes les exigences pour l'installation de chaudières à gaz sont disponibles gratuitement dans les codes du bâtiment suivants:

  • SNiP 31-02-2001;
  • SNiP 2.04.08-87;
  • SNiP 41-01-2003;
  • SNiP 21-01-97;
  • SNiP 2.04.01-85.

De plus, des données et des chiffres extraits des SNiP correspondants sont utilisés.

1. Vous devez commencer par soumettre une demande d'approbation des conditions techniques. La présence de ce document autorise le demandeur à commencer l'installation et le raccordement de l'équipement de chauffage à la conduite de gaz centrale. La demande est exécutée dans le service de gaz, où elle est examinée par des spécialistes dans les trente jours civils.

Afin d'accélérer la réception du document ci-dessus et d'éviter d'éventuels hoquets, la demande devrait indiquer la quantité quotidienne moyenne estimée de gaz naturel qui sera nécessaire pour répondre aux besoins de chauffage. Ce chiffre est calculé individuellement selon les normes données dans le premier des SNiP listés.

  • Pour une chaudière à gaz domestique avec un circuit d'eau chaude et utilisée dans le centre de la Russie, la consommation de carburant est de 7-12 m3/ jour.
  • Une cuisinière à gaz pour la cuisson consomme 0,5 m³ / jour.
  • L'utilisation d'un chauffe-eau à gaz (colonne de gaz) consomme 0,5 m³ / jour.

Pour un certain nombre de raisons, après examen par le service du gaz, une demande de permis de raccordement peut être refusée. Dans le même temps, l'autorité responsable est obligée de délivrer un document au propriétaire de la maison privée, qui indique officiellement toutes les raisons du refus. Après leur élimination, la demande est à nouveau soumise.

2. La prochaine étape après l'obtention des conditions techniques est un processus encore plus long mais nécessaire - la création du projet. La partie principale de ce document est un schéma de principe montrant l'emplacement de la chaudière, de l'équipement de mesure, des gazoducs, ainsi que tous les points de connexion.

Pour élaborer un projet, un spécialiste approprié est toujours impliqué. Il doit avoir la permission de faire ce travail. Cela ne fonctionnera pas tout seul. Dans tous les cas, le service du gaz n'acceptera pas un document préparé par un profane.

Après l'élaboration du projet, celui-ci doit être soumis pour approbation. Cette responsabilité incombe au service de gaz, qui contrôle l'approvisionnement en gaz dans une localité ou une zone spécifique. En règle générale, il faut jusqu'à 90 jours pour convenir d'un projet, et ce n'est qu'après avoir reçu une réponse positive que vous pouvez commencer à travailler sur l'équipement d'une chaufferie et l'installation d'une unité de chauffage.

Avec le projet et la demande pour son examen, les documents suivants doivent être joints:

  • passeport technique (disponible avec équipement);
  • mode d'emploi officiel (vous pouvez copier);
  • certificats
  • document confirmant la conformité des équipements spécifiques aux exigences de sécurité.

Il est également recommandé de consulter le spécialiste qui compose le projet.Il fournira les informations les plus pertinentes sur ces questions, parlera des innovations possibles, des changements dans la législation et des pièges courants. Cette connaissance est garantie pour vous faire gagner beaucoup de temps et de nerfs.

La coordination du projet, de la même manière que l'obtention des spécifications techniques, peut entraîner un échec. Dans le même temps, le propriétaire reçoit un ordre entre ses mains, qui indique des erreurs, des lacunes ou des incohérences qui doivent être corrigées. Après les corrections, la demande est soumise et examinée à nouveau.

Espace requis pour l'installation d'une chaudière à gaz

Des informations complètes sur la bonne préparation des locaux figurent dans l'un des documents ci-dessus. En particulier, il existe des réglementations sur les dimensions de la chaufferie, la disposition de la porte d'entrée, la hauteur du plafond et d'autres paramètres importants (voir les exigences clés ci-dessous).

Il convient de noter immédiatement que si la puissance thermique maximale d'une chaudière à gaz est supérieure à 30 kW, une salle séparée doit être allouée pour son installation. Les modèles avec des performances inférieures et avec l'emplacement approprié de la sortie sous la cheminée peuvent être installés, par exemple, dans la cuisine. Il est strictement interdit d'installer une chaudière à gaz dans la salle de bain. Vous ne pouvez pas l'installer dans la salle de bain, ainsi que dans des pièces qui sont considérées comme résidentielles par but. Alternativement, il est autorisé d'équiper la chaufferie dans un bâtiment séparé. Dans le même temps, leurs normes sont prises en compte, sur lesquelles se trouvent les informations ci-dessous.

La chaufferie dans une maison privée peut être équipée au sous-sol, dans le grenier (non recommandé) ou simplement dans une pièce spécialement équipée pour ces tâches.

Aménager une chaufferie dans votre maison

Conformément aux règles d'installation d'une chaudière à gaz dans une maison privée, celle-ci doit être équipée en tenant compte des critères suivants:

  • Superficie d'au moins 4 m2.
  • Une pièce est conçue pour deux appareils de chauffage au maximum.
  • Le volume libre est pris à partir de 15 m3. Pour les modèles à faible performance (jusqu'à 30 kW), ce chiffre peut être réduit de 2 m2.
  • Du sol au plafond doit être de 2,2 m (pas moins).
  • La chaudière est installée de manière à ce que la distance de celle-ci à la porte d'entrée soit d'au moins 1 m; Il est recommandé d'équiper l'unité près du mur, qui est situé en face de la porte.
  • Il faut laisser au moins 1,3 m de distance libre à l'avant de la chaudière pour régler, diagnostiquer et réparer l'unité.
  • La largeur de la porte d'entrée est prise de l'ordre de 0,8 m; il est souhaitable qu'il s'ouvre vers l'extérieur.
  • La chambre dispose d'une fenêtre avec un évent qui s'ouvre vers l'extérieur pour une ventilation d'urgence de la pièce; sa superficie ne doit pas être inférieure à 0,5 m2;
  • Les surfaces de finition ne doivent pas être constituées de matériaux sujets à une surchauffe ou au feu.
  • Une ligne électrique distincte est introduite dans la chaufferie pour connecter l'éclairage, la pompe et la chaudière (si elle est volatile) avec son propre disjoncteur et, si possible, avec un RCD.

Une attention particulière doit être accordée à la disposition du sol. Il doit avoir une base solide sous la forme d'une chape brute avec renfort, ainsi qu'un revêtement de finition de matériaux totalement incombustibles (céramique, pierre, béton). Pour faciliter l'installation de la chaudière, les planchers sont réalisés strictement en fonction du niveau.

Chaufferie dans une maison privée

Sur une surface incurvée, l'installation de la chaudière peut être difficile voire impossible en raison d'un porte-à-faux insuffisant des pieds réglables. Il est interdit de placer des objets tiers sous eux afin de mettre l'unité à niveau. Si la chaudière est installée de manière inégale, elle peut ne pas fonctionner correctement, avec un bruit et des vibrations accrus.

Pour remplir le système de chauffe-eau et son remplissage en fonctionnement, il est nécessaire d'introduire une conduite d'eau froide dans la chaufferie. Pour vidanger le système pendant la période d'entretien ou de réparation de l'équipement, un point d'égout est installé dans la pièce.

La cheminée et l'échange d'air dans la chaufferie d'une maison privée sont soumis à des exigences particulières, par conséquent, cette question est examinée dans un alinéa distinct ci-dessous.

Si la salle pour l'installation d'une chaudière à gaz est équipée dans un bâtiment séparé de la maison privée, les exigences suivantes lui sont imposées:

  • propre fondation;
  • base en béton;
  • la présence d'une ventilation forcée;
  • les portes doivent s'ouvrir vers l'extérieur;
  • les dimensions de la chaufferie sont calculées selon les normes ci-dessus;
  • pas plus de deux chaudières à gaz peuvent être installées dans la même chaufferie;
  • la présence d'une cheminée correctement équipée;
  • il doit être librement accessible pour le nettoyage et d'autres opérations;
  • pour alimenter les équipements d'éclairage et de chauffage, une entrée séparée avec une machine automatique de la puissance correspondante est prévue;
  • l'approvisionnement en eau doit être organisé de sorte que pendant la saison froide, la conduite ne gèle pas.

Chaufferie située dans un bâtiment séparé
Mini chaudière installée près de la maison.

Les planchers, les murs et les plafonds d'une chaufferie équipée séparément doivent également être fabriqués et finis avec des matériaux correspondant à la classe des matériaux non combustibles et résistants à la chaleur.

Exigences en matière de cheminée et d'échange d'air

Les normes actuelles pour l'installation de chaudières à gaz dans les maisons privées prévoient un certain nombre d'exigences pour l'organisation d'un échange d'air normal dans la chaufferie. En particulier, il faut être guidé par la règle selon laquelle le système de ventilation installé doit assurer un fonctionnement ininterrompu pour fournir un renouvellement de l'air triple dans la pièce en une heure.

Si les normes de disposition de la ventilation sont négligées, ou si un système insuffisamment efficace est installé, le bon fonctionnement de la chaudière sera impossible en raison d'un manque d'oxygène. Un apport d'air frais est nécessaire pour préparer un mélange combustible combustible, et en raison de son manque, la chaudière ne fonctionnera pas de manière stable. De plus, un échange d'air insuffisant entraînera une accumulation de monoxyde de carbone dans la chaufferie, ce qui est mortel pour l'homme!

Par exemple, considérons une chaudière à gaz de faible puissance avec une puissance thermique nominale de 23 kW. Selon les instructions des fabricants, les modèles modernes d'une telle capacité brûlent environ 2 à 2,5 m en une heure3 gaz. Pour que ce volume brûle complètement, au moins 30 m doivent entrer dans la chaudière dans la même heure3 air frais. S'il est inférieur, le gaz ne sera pas complètement brûlé, ce qui affectera négativement l'efficacité du système de chauffage d'une maison privée. Pour d'autres modifications, le débit d'air frais est généralement indiqué dans les spécifications et la documentation connexe pour les équipements à gaz.

Dans la chaufferie avec une chaudière à gaz, un système de ventilation d'alimentation et d'évacuation est toujours installé, qui fournit non seulement de l'air frais, mais aussi l'élimination forcée du monoxyde de carbone en cas de dysfonctionnement de la cheminée. Il est préférable d'équiper le canal d'alimentation du côté opposé de la chaudière, près de la porte avant. Pour une efficacité maximale, il doit être situé le plus bas possible.

Schéma de ventilation de la chaufferie
Schéma de ventilation de la chaufferie.

La surface du conduit d'alimentation en ventilation est calculée en fonction de la source d'air frais. S'il vient directement de la rue, la section du canal doit être de 8 cm2 pour chaque kW de puissance thermique de la chaudière. Par exemple, pour une chaudière de 30 kW, la surface du conduit de ventilation doit être d'au moins 240 cm2 (il s'agit d'un carré dont les côtés mesurent environ 15 cm de long). Si la prise d'air est effectuée à partir de la pièce suivante, la section transversale du canal d'alimentation augmente à 30 cm2 pour chaque kW de puissance thermique de la chaudière (dans notre exemple, c'est déjà 900 cm2, ce qui correspond à un carré de 30 cm de côté). C'est pour cette dernière raison qu'il est recommandé d'organiser un afflux d'air frais de la rue.

Il est recommandé d'équiper la chaudière à proximité immédiate de la cheminée. Les chaudières à gaz à chambre de combustion fermée sont équipées d'une cheminée coaxiale. La cheminée coaxiale se compose de deux tuyaux de diamètres différents, qui sont insérés l'un dans le second.

Cheminée coaxiale
Cheminée coaxiale.

Ainsi, la chaudière peut prendre de l'oxygène d'un tuyau et éliminer les produits de combustion par le second.Cette caractéristique de conception vous permet de faire fonctionner de telles chaudières sans l'organisation d'une ventilation supplémentaire.

Variétés de cheminée coaxiale:

Cheminée coaxiale horizontale
Cheminée coaxiale de type horizontal.

Cheminée verticale coaxiale
Cheminée coaxiale de type vertical.

Pour les chaudières à chambre de combustion ouverte, une cheminée conventionnelle (traditionnelle) est requise. Pour ces chaudières, la présence d'une ventilation forcée est obligatoire.

L'appareil d'une cheminée traditionnelle:

L'appareil d'une cheminée traditionnelle

Il existe de nombreuses façons d'équiper une telle cheminée:

trad1

trad3

trad5

trad7

trad9

trad11

trad13

trad15

trad2

trad4

trad6

trad8

trad10

trad12

trad14

trad16

La section du canal sous la cheminée doit correspondre au diamètre de la sortie sur la chaudière. Cette valeur se trouve dans la description technique du modèle de chaudière acheté. Parallèlement, il convient de garder à l'esprit que pour les chaudières avec une chambre de combustion ouverte et une puissance thermique jusqu'à 30 kW, le diamètre doit être d'au moins 13 cm, et pour un 40 kilowatts - 17 cm.

Sur le chemin de la chaudière au mur, la cheminée doit avoir le moins de virages et de tours possible (mais pas plus de 3). Il est préférable qu'ils ne soient pas du tout dans la pièce. Pour cela, de nombreuses chaudières à gaz modernes offrent deux ouvertures de sortie - une sur le dessus, la seconde à l'arrière.

Le tuyau de cheminée doit être en acier inoxydable ou en tôle d'acier au carbone. L'utilisation d'un tuyau en amiante est également autorisée, cependant, depuis son début jusqu'au tuyau de sortie de la chaudière, il doit y avoir une distance minimale de 50 cm Il est strictement interdit de connecter un tel tuyau directement à la chaudière.

Il existe également un certain nombre d'exigences concernant l'emplacement de la cheminée à l'extérieur de la maison privée:

  • Le tuyau doit s'élever à 0,5 m au-dessus du toit sans arête.
  • Le tuyau faisant face à la rampe à une distance maximale de 1,5 m de la crête doit s'élever à 0,5 m de la crête.
  • Si, avec une configuration similaire, le tuyau est retiré de la crête sur une distance de 1,5 m à 3 m, sa coupe supérieure ne doit pas être inférieure au niveau de la crête.
  • Si le tuyau pénètre dans une pente à plus de 3 mètres de la crête, sa coupe supérieure ne doit pas être inférieure à la ligne conditionnelle tracée du haut du toit à un angle de 10 ° par rapport à l'horizon.

La distance de la cheminée à la crête

Règles d'installation des chaudières à gaz

Conformément aux règles d'installation d'une chaudière à gaz dans une maison individuelle, le tableau ci-dessous indique les distances entre les points clés au sein desquels l'équipement de chauffage est positionné.

Point 1Point 2Distance, m Conséquences possibles d'une violation des règles
Couverture de chaudière Plafond 1,2  Surchauffe et incendie du revêtement de plafond
Paroi arrière (latérale) de la chaudière Mur non protégé 0,32 Surchauffe du mur, dysfonctionnement de la chaudière, panne électronique
Mur protégé en tôle 0,26
Partie verticale de la cheminée Mur non protégé 0,5  Surchauffe du matériau du mur, augmentant le risque d'incendie
Mur protégé en tôle 0,25
Chaudière murale à gaz Sexe 1-1,6 Mauvais fonctionnement de l'équipement, sécurité réduite
Chaudière Porte d'entrée 1,3  Impossibilité d'ouvrir la porte, violation d'un certain nombre de règles de sécurité

Les chaudières au sol sont installées sur une base pré-préparée rigide et de niveau. L'unité doit être placée sur toutes les jambes régulières en même temps. En même temps, sa position par rapport à l'horizontale et à la verticale est contrôlée.

Les chaudières murales sont par défaut accrochées à des supports spécialement prévus pour l'équipement. L'utilisation de supports indépendants à ces fins est fortement déconseillée. Une attention particulière doit être accordée à la fiabilité et à la capacité de charge des auvents installés. Pour les fixer au mur, vous devez utiliser des chevilles avec des vis à chocs ou des boulons d'ancrage du diamètre et de la longueur correspondants.

Après l'installation de la chaudière, toutes les communications nécessaires lui sont apportées - alimentation en eau, égouts, branchements du système de chauffage, alimentation (si nécessaire).


Lecture recommandée:

Technologie climatique - articles et revues