Faites-le vous-même: conseils pratiques

Comment fabriquer un tonneau en bois de vos propres mains: instructions simples, étape par étape, pour la construction d'un conteneur traditionnel + 79 photos

Un tonneau en bois est un excellent contenant pour conserver les cornichons, ainsi que le vin, car le massif naturel est considéré comme un matériau respectueux de l'environnement qui préserve l'utilité et le bon goût des produits.

Un produit similaire, comme les fûts en plastique, peut être acheté dans un magasin spécialisé.

Si vous voulez créer un produit en bois avec vos propres mains, ce ne sera pas difficile.

Sélection de tableaux

L'une de leurs tâches initiales est le choix judicieux d'un arbre pour créer un conteneur.

Parlons des principales variétés utilisées.

Chêne

C'est le matériau classique et le plus approprié dans le numéro de Cooper.

L'arbre est caractérisé par un énorme degré de force, saturation en substances antiseptiques.

Il est à noter que sous l'influence de l'humidité, les tonneaux de la maisonnette en chêne se renforcent exclusivement au fil des ans, raison pour laquelle ils se caractérisent par la durée de la période d'exploitation.

Un autre avantage non moins important du chêne est l’odeur agréable avec laquelle il sature les produits stockés.

Pin

Fait référence aux essences de bois résineux qui peuvent être traitées sans problème, mais moins durables que le chêne.

Le principal inconvénient est l'arôme de la résine, de sorte que les récipients pour les produits en pin sont rarement créés.

Tilleul

Il est considéré comme une essence de bois fibreuse pouvant être traitée et bien coupée.

Le matériau est caractérisé par la durabilité, le manque d'arôme, ne se dessèche pas, ce qui explique pourquoi les barils de chaux sont reconnus comme les meilleurs lors du transport de mets délicats.

Aspen

Il est considéré comme un matériau durable et peu coûteux, doté de propriétés antiseptiques.

Ainsi, les conteneurs en tremble sont adaptés pour stocker une variété de cornichons.

L'une des caractéristiques importantes de ce massif est la possibilité d'un gonflement excessif. Toutefois, dans la question du tonnelier, cela concerne davantage les avantages, car il permet d'obtenir le maximum de connexion des rivets.

Faire des portées

La prochaine étape que vous souhaitez franchir pour ceux qui souhaitent apprendre à fabriquer un tonneau de vos propres mains est la création d’éléments.

Il est important de commencer par des rivets - effilés sur les bords, ou par un type de couture rectangulaire, pouvant être scié ou coupé.

La deuxième option est parmi les plus durables, car leur structure fibreuse n’est pas susceptible d’être détruite lorsqu’un arbre est fendu.

Quant à la création d’une capacité à partir de rivets à copeaux, elle est complexe et nécessite du professionnalisme.

La tâche principale consiste à diviser la pièce préparée à l’avance en parties égales, tout en obtenant un minimum de déchets.

Le moyen le plus simple de traiter le matériau est brut, comme dans la photo du fût ci-dessous.

Après avoir haché le nombre requis de rivets, il convient de les sécher en les décomposant sous un dais pendant la saison chaude.

Si un séchage artificiel est requis, un papier épais est collé aux extrémités, puis les rivets sont placés dans le four pendant une journée.

À la fin de ces étapes, le matériau peut être traité.

Création de cerceaux

L’assemblage de rivets, c’est-à-dire la création de cerceaux, est également une tâche importante dans la fabrication du fût.

Ils viennent en bois ou en fer.

Une option durable est le métal, mais son inconvénient est la possibilité de rouille rapide.

Par conséquent, ces cerceaux sont utilisés exclusivement lorsqu'il est nécessaire d'obtenir un produit présentant un degré de résistance élevé.

Ensuite, il est important de collecter le baril et d’en établir le fond.

Trempage

Après avoir suivi tous ces processus d'auto-fabrication d'un baril, il reste à le mettre en service.

Avant d'utiliser le produit, il doit être traité.

Et peu importe si vous allez stocker de la nourriture dans un récipient, créer un arrosage à partir d’un tonneau ou une douche à partir d’un tonneau.

Après tout, le produit doit être bien scellé et ne pas dégager d'odeurs désagréables.

Par conséquent, tout d’abord, il est important de rincer le récipient pour éliminer les résidus de sciure de bois, les débris ainsi que de nombreux éléments tannants.

Le rinçage est effectué jusqu'à élimination complète des odeurs étrangères et purification maximale de l'eau.

Ensuite, le conteneur est cuit à la vapeur pour la désinfection et une étanchéité accrue. À cette fin, le fût est rempli d'eau bouillante et le laisse à l'intérieur jusqu'à ce qu'il refroidisse. Répétez ce processus deux fois.

Une fois que le récipient a été cuit à la vapeur, il doit être trempé.

Dans la plupart des cas, la procédure prend environ trente jours, alors qu’il est important de changer l’eau presque tous les deux jours.

Au début, les fuites ne sont pas exclues, ce qui est considéré comme la norme. Cependant, il est important de préparer de l’eau dans ce cas.

En fin de compte, je tiens à noter qu'un baril créé manuellement est une bonne option pour une utilisation à domicile.

En le créant, vous économiserez de l'argent et obtiendrez un récipient de haute qualité pour le maintien d'une variété de sels, de vins, ainsi que pour d'autres objectifs.

En effet, en tant que tel, vous pouvez non seulement contenir de la nourriture, mais également opérer à des fins différentes dans une zone suburbaine.

Photo de barils de bricolage

Faire défiler

Lisez aussi

Comment fabriquer des meubles originaux