Faites-le vous-même: conseils pratiques

Insonoriser les murs de la maison et de l'appartement de vos propres mains (96 photos): une instruction simple sur l'exécution des travaux et le choix des matériaux

Insonoriser les murs de votre maison est une excellente solution si vous êtes fatigué des bruits parasites provenant des maisons voisines, des appartements ou de la rue.

Cette procédure est extrêmement laborieuse, mais avec une grande envie, il est possible de tout mettre en œuvre sans exception.

Comment faire une isolation phonique à la maison

La phase initiale consiste en un examen approfondi des murs afin de détecter la présence de divers trous et fissures. Les trous détectés doivent être soigneusement essuyés avec du mastic.

Ensuite, examinez attentivement tous les points de vente existants dans la pièce, sans exception, car ils se révèlent souvent être la principale source de bruit.

Une telle opération ne doit pas être ignorée, car directement, sans exception, toutes les actions du complexe aideront à atteindre le résultat attendu. De nos jours, vous pouvez acheter des mastics spéciaux qui résistent aux fluctuations de température.

Avec l'aide de tels matériaux, il ne sera pas difficile pour vous de faire de l'isolation phonique et de finir tous les joints entre les tuyaux et le mur.

Ces étapes ne sont que préliminaires, mais obligatoires si vous souhaitez insonoriser les murs de la maison de vos propres mains.

Erreurs typiques d'isolation acoustique des murs

De retour, après une journée de travail, nous souhaitons passer une soirée tranquille et nous détendre en paix. Cependant, en règle générale, les bruits de l’entrée, les conversations des voisins et les pleurs des enfants de la rue sont généralement calmes le soir et tôt le matin.

Les travaux d’isolation phonique contribueront à éliminer de tels problèmes, mais il convient de remédier à certaines erreurs commises le plus souvent lors d’une telle procédure.

Mauvais choix du matériau utilisé. Nous déconseillons d'utiliser du liège, du polystyrène ou de la mousse de polyéthylène comme matériau. Ils ont un très faible coefficient d'isolation acoustique.

L'utilisation de peintures très répandues, de papiers peints et de plâtres à base de cellulose n'apportera pas non plus beaucoup d'avantages, car ils ne possèdent pas de qualités anti-bruit très significatives.

Cependant, nous devrions prendre en compte le fait que nous ne devons pas nous débarrasser des sons présents dans notre pièce, mais nous débarrasser des sons qui pénètrent.

Mauvaise sélection de la méthode de fixation du matériau utilisé. Lors de la mise en œuvre de l'isolation acoustique, nous devons nous débarrasser des vibrations sonores qui nous parviennent de l'extérieur. Pour cette raison, la connexion de matériaux insonorisants ne réduira pas le nombre de sons, car ces surfaces sont déjà des sources de bruit.

Défaut d'insonoriser l'équipement technique. Les conduites d'eau, les autres composants des réseaux techniques doivent être traités avec des matériaux d'isolation phonique ou placés, le plus loin possible, plus loin des pièces à isoler du bruit.

Absence ou mauvaise isolation des ouvertures de fenêtre. La fenêtre à double vitrage doit avoir une largeur maximale. De plus, vous devez utiliser un joint à trois circuits des ailes en fonction de tout le périmètre des fenêtres, car la propriété du profil affecte davantage l'isolation acoustique que la composition de la fenêtre à double vitrage.

Bien sûr, il y a beaucoup plus d'erreurs, cependant, les premières sont considérées comme les plus courantes.

Afin de ne pas modifier l'isolation phonique de l'habitat, une option appropriée serait de consulter un ingénieur électroacoustique qui dressera une liste de recommandations et des schémas de systèmes techniques et de conceptions d'isolation.

Insonorisation - Secrets de qualité

Plus récemment, le problème de l'insonorisation n'a pas fait l'objet de beaucoup d'attention lors de la construction.

Les immeubles de grande hauteur construits dans la plupart des villes en sont un exemple frappant. Ce sont des bâtiments non seulement de notre époque, mais aussi du modèle soviétique.

Les résidents de telles maisons constatent une excellente audibilité non seulement des appartements voisins, mais aussi des sols. Les procédés de construction technologiques innovants nécessitent encore plus une isolation acoustique de haute qualité dans les appartements.

Aujourd'hui, on utilise le raccordement de plaques d'insonorisation à la base d'un profilé métallique fixé aux murs. Il n’est pas difficile d’organiser une insonorisation de haute qualité, mais il est nécessaire de comprendre certains aspects, qui sont ensuite révisés.

La base ne doit pas être fixée directement au mur. Un ruban adhésif spécial doit être placé entre le mur et le profilé métallique. Les experts recommandent de le mettre en deux couches. En outre, vous pouvez vous familiariser avec la photo de la bonne isolation acoustique pour éviter de telles erreurs.

Dans un souci d'économie de ressources ou de temps, la laine minérale ou le polystyrène sont utilisés comme matériau d'isolation acoustique. Ces deux matériaux sont de la chaleur mais pas des absorbants acoustiques, raison pour laquelle leurs caractéristiques dans ce domaine sont bien inférieures à celles des matériaux spécialisés.

De plus, ces matériaux ne sont pas écologiques et le polystyrène est également combustible.

Pour l'isolation phonique interne, il est nécessaire d'appliquer directement des plaques acoustiques, par exemple les plaques ECO "MAXFORT" ou Schumanet-EK de la société AMiT.

Il est rationnel de recouvrir l'isolant acoustique de 2 couches de gypse ou d'un «sandwich» de gypse en fibre de gypse.

Ce sont les principaux défauts que tous vos efforts peuvent détruire. Soyez donc prudent et choisissez les bons matériaux.

Photo murale DIY d'insonorisation



Faire défiler

Lisez aussi

Comment fabriquer des meubles originaux